Les danses Swing

Rock’n’Roll

S’il est une danse qu’il est inutile de présenter c’est bien celle là !

Qui ne s’est jamais essayé à danser (chacun à sa manière) un rock !

Popularisé dans les années 50 par Bill Halley et Elvis Presley sous le non de Rock’n’Roll, cette danse était dansée depuis bien fort longtemps sous forme diverses, dés les années 30 aux USA par les noirs américains. Bien sûr on n’appelait pas encore cela du rock’n’roll … mais peu importe, l rock’n’roll ne se démode pas : mettez un disque de «rock» dans une soirée et il se truvera toujours quelques couples pour danser sur son rythme effréné.

Lindy Hop

Le Lindy est une danse riche et diversifiée. Le Lindy se danse sur des musiques Swing, avec un tempo allant de 20 à 70 mesures par minute (MPM). Le Lindy Hop est l’ancêtre du rock qui s’en rapproche par le style musical et le pas de base. Cependant, là où le rythme du rock est plus carré, le lindy se rapproche du boogie-woogie avec un style « swingué », arrondi.

Le Lindy Hop (ou Jitterbug) est une danse de rue qui s’est développée dans la communauté noire-américaine de Harlem (New York) vers la fin des années 1920, en parallèle avec le jazz et plus particulièrement le swing.

West Coast Swing

Le West Coast Swing est une danse à deux de style swing, dérivée du Lindy Hop, qui contrairement à ce dernier, se danse essentiellement en ligne. Elle est caractérisée par des mouvements très élastiques des partenaires, que ce soit individuellement ou bien l’un par rapport à l’autre.

Elle laisse une grande part à l’improvisation. Cette danse se pratique sur un large éventail de styles musicaux : country, jazz, blues, RnB, disco…

Boogie-Woogie

L’un des courants émergeant à la suite de l’âge d’or du lindy hop s’est petit à petit identifié comme le boogie-woogie. Le terme « boogie-woogie » est à la fois le nom d’une danse et celui d’un style de musique jazz au rythme particulier bien souvent marqué au piano. Le mot « boogie » a été utilisé par référence au bruit du train (qui possède des boogies…) sur ses rails et censé être reproduit dans cette rythmique  bien souvent identifiée par la batterie (« tatac tatoum tatac tatoum… »).

Il existe aujourd’hui deux types de boogie-woogie : à 6 temps (comme le rock, avec un pas « sautillé ») ou à 8 temps (comme le lindy hop, avec une allure twistée et dans le sol). Cette danse est très pratiquée dans des pays européens comme l’Allemagne.