Les danses Solo

Charleston

Le Charleston est une danse du nom de la ville portuaire de Charleston  , en Caroline du Sud. Le rythme a été popularisé dans la musique de danse traditionnelle dans le Etats-Unis en 1923 un air appelé  » Le Charleston  »

Disco

La musique disco est le résultat d’un mélange de funk, de soul et de pop, enrichi par de nouveaux instruments, les synthétiseurs et parfois une orchestration comprenant des cordes et des cuivres. La musique disco est caractérisée par un rythme binaire de tempo assez rapide (autour de 120 battements par minute),

Le disco est alors la musique de masse, vilipendée par les amateurs de rock et les Noirs fans de R&B «purs et durs». C’est aussi une musique de défoulement en cette période de crise de l’énergie et de morosité, dans les pays occidentaux qui remettent en question tout leur système de valeurs.

Twist

le twist est un exemple caractéristique du phénomène à la mode, même si la version originale a été oubliée au profit  de celle de chubby  Checker. En tout état de cause, s’il est une danse des «année twist» qui a survécu au temps c’est bien le … twist !

Jazz Roots

Le jazz roots (aussi appelé jazz authentique, jazz traditionnel ou jazz vernaculaire) est la danse afro-américaine solo des années swing (1920-1940), descendant de certaines danses africaines et du charleston, contemporain du Lindy Hop et des claquettes, et précurseur des danses de rues modernes telles que le funk et le hip-hop.

Le terme « jazz roots » a été créé en 2002 par BrotherSwing pour différencier la danse jazz des années Swing de la danse jazz moderne (modern jazz) développées à partir des années 1940 par des chorégraphes comme Jack Cole, Bob Fosse ou Matt Mattox, qui ont expérimenté des mélanges entre différentes danses (danse classique, danses asiatiques, Claquettes) et fait perdre à la danse son ancrage dans le sol, sa rythmique et sa relation intime avec la musique pour trouver une résonance plus scénique.

Le jazz roots inclut les danses (solo ou de groupe) des années swing comme le Shim Sham, le Big Apple (en), le Tranky Doo (en) et intègre un grand nombre de pas issus du charleston.

Madison

Le madison fait partie des nombreuses danses créées dans les années 60 comme le twist, le hully gully ou la pachanga. Il s’agit d’une danse sans contact qui se pratique en ligne, seul ou en couple, et qui a démarré à Philadelphie (USA) en 1960